Lettre de motivation : manuscrite ou dactylographiée ?

La généralisation des outils informatiques au cours des dernières décennies pourrait inciter à penser que la rédaction d’une lettre de motivation dans un logiciel de traitement de texte est devenue une pratique banale et largement acceptée. Attention toutefois à ne pas tomber dans un excès de facilité.

A moins de vous être engagé dans l’envoi massif de dossiers de candidatures à des dizaines de structures différentes, la forme manuscrite reste fortement recommandée pour vos lettres de motivation. Un courrier rédigé à la main témoigne avec évidence et simplicité de la motivation et de l’implication du candidat. La forme manuscrite est beaucoup plus personnelle et appréciée que la lettre dactylographiée, surtout si cette dernière tombe dans la faute impardonnable de devenir trop générique. De nombreuses entreprises requièrent d’ailleurs spécifiquement que les lettres soient rédigées à la main, pour vérifier simultanément les capacités de rédaction du candidat, son niveau d’orthographe et son degré de motivation. Attention à bien respecter les consignes !

← Retour