Pensez au brouillon pour ne rien oublier !

Le travers est bien connu : à vouloir entamer immédiatement la rédaction de votre lettre de motivation, vous vous apercevez bien tard que vous avez oublié de mentionner un élément pourtant déterminant, qui pourrait faire pencher la balance en votre faveur. Et vous vous empressez de le rajouter en fin de texte, à un endroit peu approprié.

Afin d’éviter ce genre de désagréments, il est fortement recommandé de dresser une ébauche de votre lettre avant de commencer la rédaction proprement dite. Il n’est pas pour autant nécessaire, pour élaborer votre brouillon, de s’astreindre à la tâche très scolaire de tout copier une première fois. Bien au contraire, contentez-vous de dresser un plan synthétique et d’indiquer toutes les idées que vous souhaitez faire passer, ainsi que tous les éléments de votre formation personnelle qui doivent absolument apparaître. En réalisant cette tâche avec soin, vous obtiendrez normalement des paragraphes mieux écrits et bien équilibrés en ce qui concerne leur contenu. 

← Retour